Lancement de l'étude de positionnement pour le Château de Certes à Audenge

Mardi, 31 mai, 2016

Aujourd’hui propriété du Conservatoire du Littoral, et géré par le Conseil départemental de la Gironde (depuis 1991), le domaine de Certes et Graveyron couvre 396 ha de bassins, de prairies humides, de terres agricoles et des bosquets de feuillus et de résineux. Le Château de Certes se situe à la sortie d’Audenge en direction de Lanton. Construit au 18ème siècle, il est inscrit avec son parc à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Si de nombreux projets ont été envisagés pour le château depuis le milieu des années 80, aucun n’a pourtant vu le jour. Pendant toute cette période, la Commune, le Conservatoire et le Département ont été régulièrement sollicité, ce qui laisse à penser qu’un projet à vocation économique est tout à fait pertinent sur ce site.  

Plusieurs pistes ont été explorées dans le cadre de l’étude « Aménagement Durable des stations » portée conjointement par le GIP LA et la commune d’Audenge et à laquelle le Département de la Gironde et le Conservatoire du littoral ont fortement participé. La diversité des projets envisagés au fil des années montre combien ce site intéresse une multitude d’acteurs. Aujourd’hui, il y a un consensus pour établir que ce site, s’il doit conserver une fonction d’accueil du public, ne peut vivre sans un projet économique viable.

Aussi, tout l’enjeu de la réhabilitation du Château consiste à identifier un projet viable lui permettant d’être identifié comme un élément fort du patrimoine bâti et culturel du bassin d’Arcachon. Ce dernier devra également lui permettre de retrouver sa place dans le territoire en tant que lien entre le domaine et la commune. Pour répondre à ces questions, le conservatoire du littoral a lancé une consultation disponible jusqu’au 28 juin. 

Dernières actualités & veille médias

A la une

Panneaux de baignade : concilier obligations réglementaires et lisibilité des informations 

Durant la période de surveillance des plages, les collectivités ont une obligation réglementaire d’affichage d'informations en termes de qualité des eaux de baignade et de surveillance et secours. Dans le cadre de la mission réalisée en partenariat avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne, un projet visant à rendre plus lisible les informations sur la baignade et disposer d’un panneau communicant et facilement identifiable par les visiteurs a été mis en place par le GIP Littoral et ses partenaires. Un groupement de commande a ainsi permis à plusieurs collectivités de bénéficier de prix attractifs. 

​Trois types de panneaux ont été conçus  : un panneau vitrine au niveau du poste de secours permettant l’affichage des arrêtés et documents obligatoires ; un panneau tryptique installé sur la tête de plage et sur lequel les MNS mettent à jour les informations obligatoires en matière de surveillance. Ce panneau dispose d’un support amovible hors surveillance indiquant que la plage est non surveillée. Enfin, un panneau d’accès secondaire a également été conçu. 

Lien vers la page internet détaillant le projet 

 

 

24/07/2018
Dans le cadre du renouvellement du projet littoral et de sa gouvernance à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, s’est déroulé le 5 juillet à Rochefort un séminaire thématique autour du défi de la préservation des territoires littoraux. Deuxième d’une série de quatre qui se poursuivent tout au long de l’année 2018, il a permis de réunir près de 80 personnes issues de toute la façade régionale. Ce temps...
20/06/2018
Dans le cadre du renouvellement du projet littoral et de sa gouvernance à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, s’est déroulé le 31 mai dernier un séminaire thématique autour du défi de l’attractivité des territoires littoraux. Premier d’une série de quatre qui se tiendront tout au long de l’année 2018, il a permis de réunir près de 110 personnes issues de toute la façade régionale. Ce temps privilégié a...