Qu'est-ce que le GIP Littoral Aquitain ?

Créé en 2006, opérationnel depuis 2009, le GIP Littoral Aquitain réunit les services de l’Etat et les collectivités territoriales de la côte aquitaine. Il porte des projets visant le développement durable et la mise en valeur d'une côte très préservée, fragile et convoitée.

Territoire exceptionnel déroulant 230 km de cordon dunaire et 30 km de côtes rocheuses, le littoral aquitain est un milieu naturel à la fois riche et fragile. Préservé notamment par une action publique énergique, il possède des atouts indéniables sur les plans touristique, économique, paysager, naturel, ce qui en fait un espace fortement attractif. Cependant des facteurs de fragilité existent à plusieurs niveaux : pression foncière et spéculation, surdéveloppement de l’économie résidentielle, précarité de l’emploi souvent saisonnier et atteintes à l’environnement.

Espace de vie et d’activité pour plus 450.000 habitants, il constitue un espace attractif où la population est en constante augmentation. En tant qu’espace de vie et d’emploi en développement, il doit relever plusieurs défis d’envergure...

Dernières actualités & veille médias

A la une

Le Conseil d’Administration du GIP Littoral aquitain, réuni le 2 mai, a validé les dossiers des communes de Lacanau, de Seignosse, et du groupement de communes constitué par Guéthary – Saint Jean de Luz.Le Conseil d’Administration du GIP Littoral aquitain, réuni le 2 mai, a validé les dossiers des communes de Lacanau, de Seignosse, et du groupement de communes constitué par Guéthary – Saint Jean de Luz.

Ces 3 collectivités ont fait acte de candidature dans le cadre de la généralisation de la démarche Aménagement Durable des Stations...

Lire la suite

03/05/2016
Depuis 2015, la commune de Vieux-Boucau est engagée dans la mise en oeuvre de son Plan Plage. Consciente par ailleurs de la nécessité de prendre en compte les dernières évolutions du trait de côte pour garantir la pérennité de ses futurs aménagements sur les deux plages océanes, la commune a souhaité consolider son projet avec une étude spécifique "gestion de la bande côtière". Au regard de l'...
21/04/2016
La succession des tempêtes qui ont frappé la côte aquitaine entre décembre 2013 et mars 2014, a provoqué de nombreux dommages aux équipements et des érosions dunaires entrainant un recul du trait de côte pouvant atteindre localement jusqu’à 40 m (cf. rapport BRGM-63 797-FR ). Pour tenir compte des importantes évolutions qu’a connu la côte, le Conseil d’Administration du GIP Littoral Aquitain a...