Journée Aménagement Durable des Stations : « En vacances, on oublie sa voiture »

Mardi, 18 juillet, 2017

Près de 90 personnes issues du partenariat  littoral se sont réunies le 6 juillet dernier à Marcheprime à l’occasion de la journée « En vacances, on oublie sa voiture » afin de continuer à réfléchir aux nouveaux modèles d’aménagement. A l’instar des conférences thématiques précédentes sur la réversibilité des aménagements et l’hôtellerie de plein-air, cette journée sur les mobilités durables continue de s’inscrire dans le cadre régional d’animation de la démarche Aménagement Durable des Stations porté par le GIP depuis 2015 avec la parution du Référentiel Innovation. Parmi les 10 principes en matière d’aménagement durable identifiés, les questions d’accessibilité et de mobilité au sein des territoires touristiques littoraux : elles sont au cœur des réflexions et nécessitent de plus en plus une approche renouvelée et spécifique.

La conférence introductive animée par Ludovic Chaleroux, expert en mobilités, a permis de poser le cadre de la situation existante sur les territoires littoraux et de mettre en perspective les deux grands axes de progression : la mobilité SUR le lieu de vacances et la mobilité VERS le lieu de vacances. Il a ainsi rappelé l’importance, du lien entre mobilités et aménagement du territoire et la nécessité de (re) construire progressivement le projet de territoire autour de notions-clés telles que « proximité, mixité fonctionnelle, densification, etc. ». Les interventions de la table-ronde du matin ont illustré les enjeux que recouvrent ces questions d’aménagement : le besoin d’une connaissance fine du fonctionnement des territoires en matière de mobilités dans le sud des Landes et sur le littoral basque, l’importance du partenariat dans la construction d’un projet touristique différenciant autour du vélo dans la Manche, ou encore la reconnexion et la valorisation des espaces ressources naturels à travers une liaison douce le long de l'Uhabia pour repenser les usages et les activités à Bidart. Les présentations de l’après-midi ont, quant à elles, mis en avant le rôle levier que peut avoir l’innovation dans le changement des comportements en matière de mobilité. Elle doit offrir de nouveaux services à la mobilité en répondant notamment aux enjeux de sensibilisation et d’information des usagers réguliers ou occasionnels. Du modèle prédictif de flux vers les plages aquitaines aux actions mises en œuvre par des opérateurs de transports en passant par le système d’information voyageurs Transfermuga, chaque intervention est venue montrer comment l’innovation pouvait  faciliter la vie et le confort de tous dans les déplacements.

Pour en savoir plus sur ADS et les journées thématiques dédiées

 

                               

                               

                              

Dernières actualités & veille médias

A la une

Relance du Comité national de gestion du trait de côte

La Présidence du groupe de suivi de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte a été proposée par le Ministre de l'environnement à Stéphane Buchou, Député de la Vendée. La première réunion du groupe de travail national se tiendra le 30 janvier 2018, pour amorcer les actions prévues au programme d'actions 2017-2019 de la stratégie nationale. 

Pour rappel, la stratégie nationale est articulée autour de quatre axes : A) Développer et partager la connaissance sur le trait de côte ; B) Élaborer et mettre en œuvre des stratégies territoriales partagées ; C) Développer les démarches expérimentales sur les territoires littoraux pour faciliter la recomposition spatiale ; D) Identifier les modalités d’intervention financière.

Plus d'informations

 

 

13/03/2018
Les 6 et 7 mars 2018, le GIP Littoral Aquitain a participé au 3ème congrès transfrontalier Uhinak sur le littoral et le changement climatique, à Irun. Cela a été l’occasion de présenter les premiers résultats de l’étude du GIP sur l’actualisation du diagnostic de sensibilité de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière. Cette stratégie régionale, qui définit une vision partagée entre...
09/03/2018
Une des actions identifiées dans le cadre de l'étude ADS porte sur le Coeur du Penon. Pour aller plus loin sur la faisabilité juridique, technique et financière d'un tel projet, la commune recherche un prestataire capable de l'accompagner. La consultation est accessible sur le site marchespublic.landespublic.org. Les offres sont attendues pour le 21 mars. Pour en savoir plus